Se connecter
22/06/19 - Le Telegramme : AG de la ligue de BZH de Rugby

22/06/19 - Le Telegramme : AG de la ligue de BZH de Rugby


Toute l'association

Le vice-président Fabrice Quénéhervé et le président de la ligue Yvon Colléaux lors de l’assemblée générale de la ligue de Bretagne de rugby à Quimper.
Le vice-président Fabrice Quénéhervé et le président de la ligue Yvon Colléaux lors de l’assemblée générale de la ligue de Bretagne de rugby à Quimper. (Photo Luc Besson)

Il a beaucoup été question des CTC (conseillers techniques de club) ce samedi lors de l’assemblée générale de la ligue de Bretagne à Quimper. Ils doivent permettre au rugby breton de poursuivre son développement grâce à un maillage plus efficace.

Dans son plan d’orientation stratégique (POS), la Bretagne a choisi de répartir autrement ses conseillers techniques. Mis en place en juillet et opérationnels en septembre, ils seront six CTC (conseillers techniques de club) répartis sur six bassins géographiques (Finistère-Nord et Lannion, Côtes d’Armor et Saint-Malo, Ille-et-Vilaine, un triangle Vannes - Pontivy - Ploërmel, Lorient et Quimperlé, Finistère-Sud). Sous l’égide du CTL (conseiller technique de ligue) et du CRL (conseiller régional de ligue), ils seront chargés d’accompagner les clubs de leur bassin respectif, de former et d’encadrer les entraîneurs et éducateurs. Ils seront également aidés par cinq cadres techniques de développement.

Le POS breton est, sinon, décliné en cinq axes : développement du rugby partout et pour tous, perfectionnement, structuration et accompagnement des clubs, promotion et rayonnement, élargissement au Grand-Ouest avec la Normandie, les Pays-de-la-Loire et le Centre Val-de-Loire.

Résultats : le RC Vannes, l’arbre qui ne cache pas la forêt

Avec sa participation aux play-offs en Pro D2, le RC Vannes est évidemment une belle locomotive pour le rugby breton. Mais comme le rappellent ses représentants, la région est bien représentée à tous les étages, puisque hormis en Top 14, il y a des équipes bretonnes dans toutes les divisions.

Licenciés : au creux de la vague

Comme c’est souvent le cas en année Coupe du monde et pré-olympique en raison de cycles de quatre ans, les licenciés sont en baisse : de l’ordre d’1,5 % pour un total de 8 300. « On pense remonter, notamment grâce à la Coupe du monde organisée en France en 2023. En 2007, on avait fait +15 % », observe Fabrice Quénéhervé.

Il y a aussi un gros potentiel à exploiter du côté des féminines. « Alors qu’elles ne représentent que 10 % des licenciés en seniors, les féminines forment un quart des licenciés chez les 15-18 ans ».

Sécurité : les règles de jeu adapté

Les décès survenus l’an passé chez les joueurs professionnels ont pu provoquer des inquiétudes chez les pratiquants ou leurs parents. Pourtant, beaucoup de choses sont mises en œuvre pour la sécurité. La Bretagne a par exemple été région pilote avec les règles de jeu adapté qui sont désormais une norme sur tout l’Hexagone.

Dans les écoles de rugby qui concernent la moitié des licenciés en Bretagne, il y a un calendrier graduel pour tous ses jeunes avec une reprise en toucher (septembre, octobre), puis du jeu au contact (novembre, décembre) et du rugby complet à partir de janvier et pour les U12 et au-dessus

Viens essayer le Rugby et rejoins nous !!

Stade Toulousain est partenaire du LRKRugby

PROCHAIN ÉVÈNEMENT

Aucun évènement à afficher.

Complexe de Kerzincuff

Conférence à l'Astrolabeles  U14 et Fabienles U10 et FabienFabien LefèvreVue générale

Météo

Météo Le Relecq-Kerhuon Le Relecq-Kerhuon météo France