Envie de participer ?
 

Publié le 05 octobre 2020 à 17h07

Le Relecq-Kerhuon Rugby ne manque pas de projets

 

La séance s’est tenue au club-house du Stade des Frères-Quentel. La séance s’est tenue au club-house du Stade des Frères-Quentel.

Lecture : 2 minutes

Le Relecq-Kerhuon Rugby se porte bien, avec de nombreux projets, « à condition d’avoir les moyens matériels pour les concrétiser », tel est le principal enseignement de l’assemblée générale, qui s’est tenue samedi.

L’assemblée générale de Le Relecq-Kerhuon Rugby s’est déroulée le samedi 4 octobre au club-house.

Le club se porte se porte bien, « malgré les moments difficiles vécus lors de la saison écoulée – météo défavorable, manifestation des gilets jaunes puis Covid 19 –, mais que ce soit au niveau des finances ou des effectifs, il s’en est plutôt bien sorti », a déclaré son président, Olivier Benard, en préambule. « Nous avons réussi quelques belles actions et notamment notre conférence sur les violences sexuelles dans le sport, qui s’est voulue enrichissante et très formatrice pour les membres et jeunes du club ».

Un second terrain d’entraînement espéré

Les actions perdurent comme la mise en place du projet sportif et pédagogique autour du jeu de mouvement, le partenariat avec le Stade toulousain, l’entente avec les clubs voisins et de nombreux autres projets s’ouvrent au club. « À condition d’avoir les moyens matériels pour les concrétiser, et notamment l’accès à un second terrain d’entrainement », a insisté Olivier Benard, qui a ajouté : « Nous devons porter nos efforts dans la construction de notre groupe jeunes (cadets et juniors) en renforçant le staff et en communiquant mieux autour d’eux »

Le comité de direction au complet

Au niveau élection, sur les quinze places que compose le Codir, huit étaient vacantes suite au départ de la secrétaire, Céline Sénéchal, pour raison professionnelle. À l’issue l’assemblée générale la totalité des sièges se sont retrouvés occupés soit huit entrants. « C’est une très bonne nouvelle pour nous et cela prouve l’intérêt des membres dans construction du club », a souligné enfin Olivier Benard.

À l’issue le Codir a élu Aurélia Enguehard comme secrétaire, tandis que Christophe Jacquet est nommé vice président en charge du développement du club.