Robert Bru nous a quitté ...... il restera dans nos mémoires comme le grand Monsieur du rugby qu'on aime Ancien entraîneur et dirigeant du Stade Toulousain, IL est décédé à l'âge de 89 ans. Il était considéré comme le père de la "méthode toulousaine".

Décès de Robert Bru le Stade Toulousain est en deuil

pour ceux qui ne le connaissait pas : https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Bru

Robert Bru, Guy Noves, Pierre Villepreux et Jean Claude Skrelaje

Jean-Claude Skrela  : "C'était comme un père"

En 1983, Jean-Claude Skrela a pris la suite sur le banc du Stade Toulousain avec Pierre Villepreux. Très triste à l'annonce de ce décès, il réagit au micro de France Bleu Occitanie : "C'était comme un père, il a énormément compté. C'est moi qui suis allé le chercher pour entraîner le Stade Toulousain. C'était un disciple du jeu de mouvement, de l'enseignement du rugby. Il a construit, consolidé avec nous le rugby à Toulouse. C'était un homme qui donnait toujours de bons conseils. C'était un super mec. _Il a réussi à mettre en oeuvre la méthode du jeu de mouvement qui était un peu décriée, un peu bradée et moquée à des moments_", explique Jean-Claude Skrela.

Ancien entraîneur, au début des années 1980, puis directeur sportif du Stade Toulousain, mais également ancien professeur de rugby au Creps de Toulouse 

A Ernest-Wallon, Robert Bru est considéré comme "le père de la méthode" toulousaine, celle qui a permis tant de victoires et de titres. Le mentor aussi du duo Villepreux-Skrela. Ses qualités pédagogiques et formatrices étaient reconnues de tous. Il était à la base des notions sur le rôle multifonctionnel du joueur. A Toulouse, il avait aussi élaboré un centre de formation extrêmement performant, dont le club recueille encore les fruits aujourd'hui. Il n'était pas souvent sur le devant de la scène, il brillait par son humilité. Mais son importance fut énorme, par son influence indirecte, mais très intense. Un vrai éducateur qui savait transmettre. C'est la raison pour laquelle ils sont si nombreux, pour l'avoir côtoyé au Stade toulousain ou au Creps, à le considérer comme une formidable source d'inspiration.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.